Soyez les bienvenus sur Tagueule.ch !

Ce site est un espace de liberté d'expression totale qui a pour but d'éveiller les consciences au travers de sketches, chroniques, et autres moyens d'expressions, maniant l'ironie et l'humour afin d'alléger des sujets qui sont difficilement abordables dés que certaines critiques se trouvent à la marge de la « pensée unique » véhiculée par de nombreux médias dominants... « Le Patron » assume une expression engagée, politiquement incorrecte, et plus largement, antieuropéenne et antimondialiste.

News

Pour tout commentaire, veuillez le faire directement sur les plateformes  Youtube, Dailymotion ou Facebook.

Jan13

vidéo: soutenons l’initiative du Revenu de Base Inconditionnel !

Categories // Visuel, Autres

La situation économique l’exige !

vidéo: soutenons l’initiative du Revenu de Base Inconditionnel !
Considérant la situation économico-financière dans notre pays, et surtout la période déflationniste qui nous attend, sans parler des tensions sociales de plus en plus probantes, il faut nous mobiliser pour l’initiative du RBI (ainsi que celle de « monnaie pleine ») afin de passer d’un système d’assurances à un système de revenu direct pour le bienêtre et la sécurité de notre population.


Sep23

vidéo : moi aussi je suis prophète !

Categories // Visuel, Autres

Comme Jacques Attali

vidéo : moi aussi je suis prophète !
United States of Europe sera certainement la première étape à l’établissement d’un gouvernement mondial si on comprend bien J. Attali.
Juil21

vidéo: c'est pour cet automne!

Categories // Visuel, Autres

Quel sera l'élément déclencheur?

vidéo: c'est pour cet automne!
L'Iran qui ne respectera pas l'accord sur le nucléaire? La Grèce qui virera au fascisme suite à sa chute économique totale? L'écroulement de l'Euro, donc de la structure de l'UE? Le conflit urkanien? L'assassinat de Bashar Al Assad? En tout cas, le début de la 3ème semble proche selon certains...
Juil08

vidéo: les migrants

Categories // Chroniques, Visuel

Quelle solution?

vidéo: les migrants
Ceux qui ont détruit la nation libyenne sont certainement les mêmes qui ont besoin de l'immigration qui en résulte, et ce pour leur plus grand profit.
Mai15

vidéo: le taux négatif

Categories // Visuel, Autres

On paie pour que les banques gardent notre argent!

vidéo: le taux négatif
Que les émetteurs de prêts acceptent de récupérer moins que ce qu'ils ont prêté, soit, mais qui paie au final?
Mai15

vidéo: de cause à effet

Categories // Visuel, Autres

L'inexplicable, oui, mais alors adieu!

vidéo: de cause à effet
Je pense que ceux qui occultent les causes derrière les effets le font exprès! Surtout lorsque ces causes les rendent responsables, voire coupables!
Avr28

vidéo: liberté d’expression

Categories // Visuel, Autres

Sus aux censeurs!!

vidéo: liberté d’expression
Les associations communautaires sont des parasites au bon fonctionnement de la démocratie et cela vaut aussi pour les association qui s’accaparent la question de l’antiracisme ! Puisque que cette question est d’ordre de l’intérêt général d’un peuple, elle ne peut être gérée que par l’Etat.
Avr28

vidéo: revue de presse No22

Categories // Chroniques, Visuel

En attente d'une ou plusieurs catastrophes

vidéo: revue de presse No22
Il y a comme une sensation d’immobilisme dans l’air; comme si nous vivions une période pré-catastrophe(s)...


Avr08

gag revisité: l'ours & le lapin

Categories // Sketches, Audio

Pure rigolade

gag revisité: l'ours & le lapin
L'audio a pour but de faire travailler l'imagination. Et c'est bon pour ce que vous avez!
Mar18

Si je pense...

Categories // Visuel, Autres

Si je pense, alors je ne suis… Charlie !

Si je pense...
Est-ce qu’être « Charlie » empêche de penser ? Combien parmi ceux qui ont manifesté lors de la grande marche du 11 janvier à Paris comprennent les causes profondes derrière les attentats contre la rédaction du Charlie Hebdo et le magasin casher ? ! Lorsqu’on est « Charlie », on prétend que l’assassin Coulibaly s’en est pris à des juifs parce que dans « casher », il y a « cash »… Or, lorsqu’on est capable de penser la moindre, on se rend compte que c’est un poil plus compliqué.
Ce document contient une analyse sérieuse dans laquelle on trouve toutefois quelque ironie et humour dans le but d’alléger une réalité de plus en plus lourde à porter…

On reconnaît un pacifiste d’avant-guerre au mépris accordé à son discours.

Source de l’émergence djihadiste
Donc, ne coupons pas les poils de barbe en quatre, allons-y franchement ! Le noyau de la guerre religieuse s’est formé en 1948, lors de l’application officielle du projet sioniste, soit la création d’un état juif en terre promise par le dieu Yahweh (mais Yahweh le… Y a pas de « mais » !) à son peuple élu : Israël ! à ne pas confondre avec « Azraël », le chat de Gargamel, qui pourtant lui aussi ne rechigne pas s’farcir du gentil… Avant cette création, juifs et arabes cohabitaient dans la paix, mais dès l’annonce des Nations Unies de la création de l’État hébreux, ce fut la guerre entre Palestiniens arabes et désormais ex-Palestiniens juifs.
67 ans après, on se demande si le peuple élu, par goût de la concurrence éternelle sans doute, ne cherche pas à battre le record de longévité de la guerre de 100 ans qui, je vous le rappelle, a duré environ une Jeanne Calment ! Eh oui, 67 ans après, le constat est simplement désespérant ! Nous avons un État hébreu inconditionnellement défendu par les gouvernements des puissances occidentales, États-Unis en tête, et ce malgré des attaques militaires sur ce qui reste de la Palestine (Gaza) à faire dégueuler n’importe quel « visiteur » d’Auschwitz en période sombre ! Pour ceux qui préfèrent le pilpoul aux haltères, il y a dans cette phrase la volonté de relever une aberration : celle d’infliger une souffrance à des hommes au nom de notre propre souffrance que d’autres nous ont infligée… Tout cela pour vous dire que si on utilise la Shoah pour justifier la création d’Israël, alors celle-ci aurait dû voir son périmètre à cheval entre l’Allemagne et la France ! Bref, le fait est qu’Israël existe en tant que nation (avec des frontières ! pour les allumés, pour ne pas dire illuminés, qui pensent encore que la religion est en dessus des nations…) et, sachant que la majorité de ses habitants sont des gens comme vous et moi qui souhaitent simplement vivre en paix, ce serait se mettre au même niveau que les élites sionistes & islamistes radicales que de souhaiter sa disparition. Très peu pour moi ! Or, certains pourtant souhaitent et travaillent à la disparition d’Israël en tant que nation au Moyen-Orient. Aujourd’hui, on peut regrouper ces fous furieux dans un groupe appelé « djihadistes » ou « islamistes radicaux ». Tout comme les sionistes, ces tocards ont compris leur religion de travers. Les sionistes parce qu’ils souhaitent accomplir le projet tel qu’il est décrit dans la Torah, donc avec les frontières du « Grand Israël », et les « islamistes radicaux », parce qu’en plus d’empêcher ce projet, ils cherchent à imposer leur islam par la guerre et la colonisation (ou la reprise dans certains cas) des terres. C’est donc un peu compliqué car les deux ont pour but ultime : la conquête de Jérusalem. Et cela par la guerre & la colonisation.
Et aujourd’hui, que voit-on ? Un État islamique autoproclamé qui s’avance « gentiment » (du terme « gentil » qui en hébreux veut dire « antisémite »…) en direction de Jérusalem. Et pour accompagner cela, des exactions commises par des branches armées de cet islam radical comme Al-Qaïda ou Aqmi, Boko Haram, les Shebab, Al-Nosra, etc., tous éparpillés dans la zone moyen-orientale, en Afrique et désormais dans nos contrées avec l’unique but de châtier quiconque vit sur les terres des gouvernements qui soutiennent le sionisme, ou le projet sioniste, dans ce qui est désormais une guerre de religion que l’on peut aussi appeler : guerre sainte ! Et le conflit israélo-palestinien est donc le noyau (ou la matrice pour faire un clin d’œil au film) de la 3e guerre mondiale que nous vivons en ce moment même ! Oui, cette guerre est mondiale car elle est multi-facettes (comme les précédentes d’ailleurs) même si elle semble déguisée en un camp : l’Occident ou empire américano-sioniste, contre l’autre : l’Orient ou empire sino-russe. Et donc, le noyau ou la raison principale de cette guerre se trouve à l’intérieur des religions monothéistes. Et je me réjouis qu’un obscurantiste vienne me démontrer le contraire !
Pour que le projet sioniste puisse aboutir, il faut donc (r)établir les frontières bibliques. Or, regardez sur quels États ces frontières empiètent : Égypte (région du Sinaï où le groupe Ansar Bait al-Maqdis, affilié à l’État Islamique, fait régner la terreur en ce moment même), Arabie Saoudite, Jordanie, Irak, Liban, Syrie et bien sûr la Palestine (pour peu que l’on reconnaisse celle-ci comme État…). Maintenant, est-ce que quelqu’un souhaite me démontrer que la destruction de l’Irak et de la Syrie, la déstabilisation du Liban, de l’Égypte, la colonisation continue de la Cisjordanie et de la Palestine n’ont rien à voir avec le projet sioniste ? Et je ne parle pas de la lutte à peine cachée contre l’Iran ! Tu m’étonnes que les élites israéliennes fassent tout pour empêcher ce pays d’avoir l’arme nucléaire ! Ça mettrait simplement fin aux velléités sionistes ! Ou du moins, ça les freinerait sérieusement. Quant à l’Arabie Saoudite, eh bien elle joue un rôle pour le moins ambigu en se profilant comme « alliée » des Occidentaux tout en sponsorisant le djihad de l’islam radical (un article dans le journal « 20 minutes » du jour, nous somme le 5 février, atteste le financement d’Al-Qaïda…) On dirait en fait qu’elle fait usage de la même technique que l’empire américano-sioniste : la triangulaire, soit le fait de sponsoriser les deux camps de manière à ne pas perdre la partie, voire de la gagner, et surtout, de garder le contrôle sur les deux. Exemple, on soutient Saddam Hussein lorsqu’il attaque l’Iran (tiens, tiens…) de 1980 à 1988, et on va lui mettre sur la gueule 2-3 ans plus tard pour finalement l’éliminer sous un prétexte fallacieux. Là encore, si un blaireau veut me prouver que l’Irak possédait bel et bien des armes de destructions massives, qu’il n’hésite pas ! Bref, la triangulaire, qui se transforme souvent en forme aux angles multiples, est une stratégie de ceux qui veulent le pouvoir de manière générale, ce qui implique la victoire non seulement militaire mais aussi populaire d’un point de vue de ce qu’on appelle « l’opinion publique » ; les médias jouent un rôle prépondérant à ce niveau… En termes de triangulaire, je ne mentionnerai pas l’exemple évident où les États-Unis se sont alliés aux Soviétiques pour vaincre l’Allemagne d’Hitler. Lorsqu’on est en guerre et que l’on veut gagner, il faut non seulement toujours avoir un ou deux coups d’avance, mais il faut également choisir l’alliance du « moins pire »… selon ses intérêts bien sûr.
Bref, la guerre religieuse imposée par les sionistes & les islamistes radicaux n’est qu’un aspect de la guerre mondiale que nous vivons. Observons donc un autre aspect de cette guerre.

United States of Europe – ou la destruction des nations européennes
Qui peut me dire que l’Europe de 2015 représente la structure géographique, politique, économique et sociale pour laquelle nous avons voté en 1992 ? Ne nous a-t-on pas menti ou caché ce qu’était le réel projet derrière la création de cette Union Européenne ? Étant suisse, et ne faisant donc pas partie de l’Europe, j’ai quand même l’impression de m’être fait avoir, ne serait-ce qu’en étant témoin des pressions de plus en plus évidentes de la part des dirigeants (non élus) européens, desquelles je ne peux que conclure que nous sommes dans l’Europe sans l’être officiellement. En clair, on en veut à notre souveraineté… donc à notre nation ! Comment enlever la souveraineté d’un pays ? Très simple, faites disparaître la monnaie nationale, donc le pouvoir de battre monnaie (via la banque nationale), et le pouvoir décisionnel quant aux questions majeures que sont par exemple : le budget annuel de l’État, le pouvoir juridique, la fiscalité, ou la nationalisation de secteurs économiques clés, autrement dit, le protectionnisme économique. La Suisse n’en est pas (encore) là, certes, mais n’est-ce pas L’UE qui nous demande (pour ne pas dire qui« exige » de nous) d’uniformiser la taxation des entreprises ? N’est-ce pas l’UE qui nous demande de nous soumettre à une instance juridique supranationale (donc européenne) dans le cadre de certains conflits ? Et lorsque le peuple suisse vote pour qu’il y ait des quotas dans la politique d’immigration, que font les dirigeants de l’Union Européenne ? Ils nous disent qu’il est hors de question de (re)négocier la libre circulation des personnes ! En clair, la dictature européenne gagne du terrain sur la démocratie (directe) suisse.
Quel est le véritable projet européen alors ? Il suffit de s’intéresser à un certain Jean Monnet, un des pères fondateurs de l’Union Européenne, pour comprendre. Dans les années 40, c’est bien l’idée, pour ne pas dire leprojet, de la disparition des états-nations au profit d’une Europe fédérale calquée sur le modèle états-unien que porte Monnet (ouais bon…) !! Et ironie du sort, cela passera par le remplacement de monnaies… nationales au profit d’une monnaie unique, l’Euro ! Eh oui, ce con soumis aux velléités atlantistes a travaillé (avec d’autres) à la disparition de nos nations au profit de ce qu’on peut appeler une extension de l’Empire américain, et ce pendant la 2e guerre mondiale déjà ! Ce qui me permet de préciser au passage que les « Ricains » ne se sont pas déplacés pour rien (entendre : sans intérêts) en 1944 ! Et si l’Allemagne est aujourd’hui le fer de lance de l’UE, c’est peut-être parce que le marché conclu entre l’Union Soviétique et les États-Unis sur la dépouille d’Hitler à cette époque a purement et simplement été annihilé lors de la chute de l’Empire communiste en 1989… au plus grand profit des « Yanks » !!
« United States of Europe » donc ! C’était le projet depuis le départ et on nous l’a bien caché ! Tu parles ! t’imagines si les élites qui portent ce projet te l’avaient clairement annoncé avant la votation de 1992 ? ! Ça aurait été une révolution avant l’heure ! Bon, elle aurait été certainement moins violente que celle qui pourrait avoir lieu d’ici quelques mois ou années… Et le pire, c’est que ceux que j’appelle les « décideurs » ont déjà anticipé les probables guerres qui pourraient éclater en Europe. Ils ont même déjà leur argument tout prêt afin de finaliser la construction de leur nation fédérale : « vous voyez, l’Europe des nations, c’est la guerre ! Il faut donc construire une seule et unique nation… » Vont-ils donc nous pousser à la guerre ? On est en droit de se le demander. Pour détruire une nation puissante, il suffit de la pousser à la ruine, souvenez-vous de l’état de l’économie allemande suite à la république de Weimar (le fascisme ne naît pas en période de pleine croissance !) & demandez-vous quel est le but des sanctions infligées par les Occidentaux à la Russie… La situation économique se dégradant dans la zone euro depuis la crise de 2008, et ce, je le rappelle, à cause de la folie bancaire dont les États-Unis (tiens donc !) ont été les instigateurs, il est difficile d’imaginer une solution pour se sortir d’une telle gabegie politique, économique et sociale. D’autant plus lorsqu’on sait que tout ce merdier part de la faillite d’une seule banque, Lehman Brothers, et que depuis les états n’ont cessé de renflouer à coup de planche à billets toutes les autres banques dites « systémiques » car elles étaient aussi en état de faillite (par effet de domino sur les produits dits « toxiques », ex. Credit Default Swap) ! Du coup, pourquoi avoir laissé Lehman Brothers crever ? Ou plutôt, pourquoi avez-vous déclenché cette crise bordel ? !! Pour comprendre, lisez le livre « Blythe Masters » de Pierre Jovanovic. Bref, j’essaie de me convaincre que personne n’a intérêt à ce que la guerre éclate un peu partout en Europe, mais je n’arrive pas à m’y résoudre. Et une des raisons en plus de ce que j’ai déjà démontré réside dans cette nouvelle guerre contre la Russie que les Américains et leurs clébards européens sont allés provoquer en Ukraine et qui, jour après jour, prend des tournures à faire froid dans l’dos, d’où la guerre froide…
 
Bilan de la politique extérieure des États-Unis en ce XXIsiècle
Mais avant de parler de la guerre contre la Russie, parlons des autres guerres qui ont éclaté depuis… disons le 11 septembre 2001, cela me semble être un bon point de dét… de départ. Donc, après les attentats dont le « format » a été muté en « on fait les choses en grand » pour l’occase, histoire d’honorer la nation qui les a subis, le président George W. Bush a pris la ferme décision de traquer le coupable, un certain Oussama Ben Laden, et de lui faire la peau à lui et sa troupe de salauds du nom d’Al-Qaïda, ce même groupe que le gouvernement américain a entraîné et armé en Afghanistan dans les années 70 (souvenez-vous, stratégie de la triangulaire !) Mais Hillary Clinton ou encore John McCain (vu son faciès, c’est plutôt « Macaque ») vous expliquera la chose mieux que moi… Il vous suffit de chercher sur Youtube. Et au passage, écoutez ce qu’a dit lors d’une conférence filmée un certain ancien général de l’armée américaine, Wesley Clark…
Les « Ricains » débarquèrent donc en Afghanistan suite aux attentats. Et, comme tout le monde le sait, une année après, soit en 2002, le général Colin Powell brandissait une fiole de pisse aux Nations Unies démontrant que l’Irak possédait des armes de destruction massive, ce qui représentait une menace directe aux intérêts & à la sécurité des Américains. Ce fut sans le moindre doute le plus gros mensonge balancé à la gueule du monde en ce XXIsiècle ! et, ce qui file véritablement la nausée, le plus destructeur en termes de vies humaines ! Bande d’enculés !!! Plus d’un million de morts, voilà le bilan de cette intervention !! Soutenue au passage par les clébards européens. Et en ce massacre, vous avez une des causes principales de l’émergence de ces groupes de fous furieux d’islamistes radicaux comme l’un des derniers en dates : DAESH (État islamique). Au final, cette intervention avait surtout pour but de faire chuter le dictateur en place, Saddam Hussein. Et comme par hasard, le même travail a été accompli en Libye avec la chute programmée de Kadhafi dont les instigateurs, cette fois, furent les Français, Sarkozy et ce non-élu insupportable de BHL en tête ! Le résultat ? Le même ! un bordel total duquel les extrémistes musulmans ont profité. Bravo ! L’émergence de ces islamistes radicaux est donc bien due à la violence de l’Occident, gouvernement américain & élites sionistes internationales en têtes, dans leurquête du monde avec comme matrice, ou tour de contrôle, le grand Israël. Pour finir, vous êtes-vous demandé d’où viennent les armes des djihadistes ?

Guerre armée contre la Russie : Ils vont nous y emmener ces cons-là !
On aurait pu espérer que ça s’arrête là, mais non ! Dans le programme explicité par Wesley Clark, il y avait aussi la Syrie ! Et là, bien que les plans semblaient être les mêmes, la Russie a décidé de s’opposer à l’ingérence occidentale alors que les Français, encore eux, poussaient à l’intervention armée (septembre 2013 pour ceux qu’ont la mémoire courte), et au soutien des « rebelles » syriens… Mal en a pris à Vladimir Poutine de s’opposer à cette ingérence ! puisque quelque temps plus tard allait éclater la pseudo-révolution ukrainienne qui verra le gouvernement renversé suite au refus de celui-ci de signer un accord avec l’Union Européenne… Et devinez qui se trouvait sur la place Maïdan ? BHL voyons ! Encore une fois, allez regarder sur Youtube ses interventions à la fois sur l’estrade aménagée sur la place de l’ « indépendance » et dans les médias ukrainiens ! Et en fait de triangulaire, demandez-vous comment ce salopard a-t-il pu se ranger aux côtés du parti « Svoboda »… Bref, Poutine a répondu au coup d’état orchestré par les Occidentaux par une annexion de la Crimée (lieu symbolique si on se réfère à la photo de Yalta…) suite à un référendum populaire, ha, ha ! Un territoire qui s’obtient sans faire de morts, cela doit être impensable pour l’empire américano-sioniste et leurs clébards ! Qu’on soit bien clair, je n’aimerais pas qu’un empire sino-russe influe sur notre nation comme le fait depuis trop longtemps celui des atlantistes. Mais ce qui est clair, c’est que ce n’est pas la Russie, ni encore moins la Chine qui poussent à la guerre ! Le fait est que le conflit ukrainien est une guerre entre l’Occident & la Russie déguisée en guerre civile ! D’ailleurs, le président français et Angela Merkel sont allés cette semaine même s’entretenir avec Vladimir Poutine dans ce qu’ils ont eux-mêmes appelé la réunion de la dernière chance… Les deux clans prétendent vouloir éviter la guerre, mais si on se réfère à quelque prophétie théologique, comme la parabole du combat de coqs du rabbin Rav Ron Chaya, ils y seront obligés ! Ils seront même traînés de force dans cette guerre de fin des temps par « la tignasse de leurs cheveux » ! Autre prophétie théologique, la grande guerre de Gog & Magog, autrement dit l’Ouest contre l’Est. Même lorsqu’on est antireligieux ou athée, il faut être aveugle pour ne pas noter le retour des religions au 1er plan aussi bien dans nos contrées qu’au Moyen-Orient. Des gens comme moi qui ne souhaitent porter aucune étiquette religieuse se sentent désespérés face à un tel « spectacle », c’est pourquoi je cherche à l’expliquer tout en identifiant les responsables et/ou coupables chez qui on retrouve toujours ce point commun : l’insatiable besoin de dominer par tous les moyens et ce au nom de leur système de valeurs ou religion, ce qui revient au même !
Les sanctions économiques infligées par les Occidentaux à la Russie ont forcément un effet très oppressant sur ce pays. L’export du gaz, entre autres, se voit diminuer drastiquement et le rouble dégringole face au dollar & à l’euro. L’inflation sur les prix se ressent dans les classes moyennes et une baisse importante du PIB est pour ainsi dire inéluctable. Chercherait-on à affaiblir la Russie ? Dans quel but ? Dois-je répondre à cette question ? Notons tout de même que ces sanctions pénalisent également l’économie européenne donc on peut en déduire que 1) ces sanctions sont totalement contre-productives & 2) elles ont été imposée sous influence… on se demande bien de qui !
Mais posons-nous plutôt la question suivante, laquelle a le mérite de ne pas avoir de réponse simple : et la Chine dans tout ça ?! Va-t-elle profiter pour renforcer ses liens avec la Russie ? Va-t-elle jouer une position stratégique de type triangulaire de manière à mieux servir ses intérêts ? Pour l’instant, elle semble silencieuse quant au conflit qui oppose les Russes aux Occidentaux. En admettant qu’il se transforme en guerre (militaire), il va falloir être très vigilant quant au comportement de la Chine car si celle-ci venait à lâcher la Russie, elle deviendrait objectivement la prochaine cible des forces atlantistes, ce qui serait quand même mal joué ! En revanche, si celle-ci se rangeait aux côtés des Russes, nous aurions du souci à nous faire chers amis du continent européen ! Nous serions peut-être amenés, nous Suisses, à opter pour la technique du hérisson qui se met en boule pour se protéger, et opter nous aussi pour la triangulaire en négociant avec les 2 camps afin que ni l’un, ni l’autre ne nous envahisse ! Bref, assez de spéculations, nous n’en sommes pas encore là.
Quant à l’Urkaine, il est difficile de prévoir comment les choses vont se terminer même si beaucoup d’observateurs prévoient une partition de ce pays comme finalité. Mais si cela doit amener la paix, alors soit. Le cas échéant, on ne m’empêchera pas de penser que les Occidentaux continueront les tentatives de mettre la Russie à genoux. Donc, il faut s’attendre à de potentiels conflits civils ou autres pseudos-révolutions dans des pays comme la Biélorussie, l’UE tentera tôt ou tard de l’intégrer dans ses plans, la Moldavie, la Géorgie, voire le Kazakhstan. Et si l’avenir devait me donner tort, eh ben tant mieux !

Guerre économique ou faillites de nations
Abandon de l’étalon or, soumission à l’idéologie de la dette allant jusqu’à accepter que celle-ci dépasse la richesse réelle d’une nation par l’impression de monnaie (planche à billets), et produits financiers toxiques (pour ne pas dire « escroquerie en banques organisées ») ; voici donc les ingrédients principaux qui ont amené la crise économique que nous vivons depuis le crash de 2008.
Début des années 70, abandon de la monnaie étalonnée sur l’or par les Américains, les Français et d’autres par la suite. Qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Cela veut dire que la masse monétaire de ces pays n’aura plus besoin de dépendre des réserves d’or de ceux-ci, mais qu’elle sera en revanche dépendante de son PIB (Produit Intérieur Brut), qui est une mesure de richesse. En clair, la masse monétaire dépendra de la croissance économico-financière du pays. Le problème, c’est qu’il y a un risque que cette masse monétaire, qui forme la dette, car la monnaie c’est de la dette, dépasse le niveau de richesse du pays. Et j’vous laisse donc réfléchir à la situation globale actuelle… L’autre risque, c’est qu’un pays pourrait émettre beaucoup plus de monnaie que les autres tout en gardant un taux de change surélevé car un nombre important de nations ont adossé leur devise à la sienne. Exemple : les États-Unis ont fait marcher la planche à billets à 4 reprises depuis 2008. Et donc, lorsqu’ils nous paient en dollars un bien ou un service, il faut savoir qu’on se fait arnaquer de plusieurs décimales sur le taux de change… En clair, si la masse monétaire était l’équivalent en richesse du PIB américain, alors le dollar vaudrait à peu près 0.6/0.7 CHF à l’heure actuelle, et pas 0.9 CHF ! Pour conclure, l’abandon de l’or comme base de richesse d’une nation a permis à la dette d’exploser, et si vous désirez d’avantage de détails, veuillez vous référer à la page des sources & personnalités à la fin de ce document.
Explosion de la dette donc ! Eh oui, ce qui a précipité la crise de 2008, c’est la dette accumulée par les institutions privées telles que les banques & assurances d’un nombre important de pays, en particulier aux États-Unis puisque c’est la faillite de la banque Lehman Brothers qui a déclenché l’effet domino… Mais comment est-ce possible me direz-vous ? C’est simple, si vous permettez aux banques d’émettre plus de monnaie qu’il n’existe de richesses & ce sans le moindre contrôle, que des personnes morales et/ou physiques ne puissent plus payer ne serait-ce que les intérêts de leurs dettes pour des raisons multiples et variées (économiques, sociales, problèmes de gestion, maladies, décès, etc.) eh bien vous vous retrouvez avec une multitude de défauts de paiements qui enclenchent cet effet domino. Et, comme vous l’avez compris, on ne parle pas de quelques millions de francs mais bien de milliers de milliards !!!
Produits dérivés bancaires. Avez-vous déjà entendu parler des « CDS » ? Credit Default Swap ! Ce sont des termes choisis volontairement de manière à ce que seuls les initiés puissent comprendre. Du moins, jusqu’à ce que des curieux se plongent sur ce qu’ils sont et surtout ce qu’ils ont causé comme dégâts. Donc, un Credit Default Swap, c’est le fait de transférer un risque de défaut de paiement. En clair, les banques ont créé des « packages » de dettes, donc de prêts qu’ils avaient émis, pour les revendre (ou transférer) à des assurances ou à d’autres banques en leur donnant en contrepartie une commission ainsi qu’un pourcentage sur l’intérêt payé par l’emprunteur. Et au final, c’est celui qui se trouvait à la fin de la chaîne qui perdait si par hasard il y avait un défaut de paiement (appelé faillite également). Il fallait penser à refourguer la patate chaude ou alors…
Le grand problème, c’est que les dettes faisant partie de ces packages ont été (et sont encore) non seulement détenues par des banques et des assurances, mais aussi par des États !! Voulez-vous savoir ce qui s’est passé en Grèce ? Je vous renvoie à ma vidéo s’intitulant « Initiative Monnaie pleine » dans laquelle j’explique le cas de ce pays, lequel ne semblait guère hostile à la franche enculade (financière, je précise). En clair, depuis la crise de 2008, à peu près toutes les banques dites « systémiques » sont techniquement en faillite, eh oui ! Le niveau de dettes inscrit dans leur bilan est tel qu’il aurait suffi que les États décident de les laisser crever et c’est tout notre système qui explosait ! Souvenez-vous, lorsque les dirigeants européens disaient que Sarkozy avait sauvé l’Euro en 2011 (je crois), cela voulait simplement dire qu’il avait trouvé une solution pour mettre les banques sous perfusion par la planche à billets d’un côté et les mesures d’austérités de l’autre… Y a-t-il moins de dettes pour autant ? Bien au contraire ! En revanche, on impose des contraintes économico-financières (licenciements, taxes supplémentaires, réductions salariales, etc.) aux peuples européens (du sud en particulier) dans le but de… rembourser la dette ! ou ne serait-ce que ses intérêts. Donc, si vous vous demandez pourquoi les banques prêtent moins facilement qu’avant ou qu’elles ne prêtent qu’aux riches… Et, bien que les dirigeants américains et européens semblent avoir mis en place une sorte de système de contrôle depuis quelque temps sur les banques dites d’affaires, une sorte de moralisation du système financier, il est malheureusement trop tard pour sortir de la spirale de la dette. Et même si certains États se sont mis à la chasse à la fraude fiscale (parce qu’avant 2008, ce délit n’était pas grave…), je doute que les fameux 1 % dont on parle toujours, c’est-à-dire le 1 % d’ultra-riches possédant 50 % des richesses de la planète, se mettent à cracher au bassinet du jour au lendemain avec le remords d’avoir été aussi cupides & réfractaires quant au partage des richesses (sans aller jusqu’au communisme, faut pas tomber dans l’utopie non plus !).

Immigration incontrôlée
Qui sème le vent récolte la tempête ! Les Occidentaux ont semé la merde au Moyen-Orient et en Afrique, c’est donc logique qu’ils subissent l’immigration de ceux dont on a détruit la vie des proches, le foyer, l’exploitation, bref, la vie ! Ouais… enfin, c’est surtout les pays d’Europe pour une question purement géographique mais, si on faisait les choses correctement, les États-Unis (d’Amérique) devraient accueillir 90 % des migrants issus de pays en guerre ou détruits par la guerre ! Pourtant, c’est bien du côté du sud de l’Italie et de l’Espagne que les tensions commencent à se ressentir, dues à une immigration de plus en plus importante venant de Syrie, de Libye et d’autres pays déstabilisés. Et le plus dramatique est qu’une partie bien trop élevée de ces migrants a déjà disparu dans les fonds de la mer qui les transporte à coup de bateaux surchargés de vies humaines, sur qui des salopards de passeurs s’enrichissent sans le moindre scrupule, alors que le destin des survivants pourrait être des plus violents face à une population d’autochtones dont la colère commence à sérieusement prendre l’ascenseur face à ce phénomène. On n’ose pas imaginer ce qu’une dégradation économique dans ces pays du sud de l’Europe pourrait avoir comme conséquence sur les migrants ; ceux-ci feront partie des premières victimes si le chômage & la précarité venaient à exploser et, pour ceux qui vivent dans un monde de Bisounours, on n’est plus proche de cette échéance que des « 30 glorieuses »…
Si aucune solution n’est trouvée en amont, c’est-à-dire réduire (empêcher serait une utopie) cette immigration sauvage par la lutte contre les passeurs tout en mettant en place dans les zones maritimes, d’où partent les migrants, les moyens de « filtrer » ceux-ci par ordre d’urgence et tout cela sous le contrôle de l’ONU et des dirigeants des pays concernés, eh bien on peut s’attendre en dernière instance à des violences sur nos territoires car en période de décroissance, avec toutes les conséquences économiques et sociales qu’elle comporte, ce phénomène ne fait qu’ajouter aux tensions déjà palpables au sein des populations.

Conclusion : survivre à l’inévitable
Du coup, que va-t-il se passer ? Aux mêmes causes les mêmes effets ! Vous vous souvenez de la crise de 1929 ? Vous savez ce qui a suivi 10 ans après ? Et vous osez vous demander encore pourquoi des guerres s’intensifient ou voient le jour depuis 2008 ? Rien n’arrive pas hasard ! Peut-on être optimiste quant à la situation économique de la zone euro ou de notre pays la Suisse pour ces prochaines années ? Il faudrait m’expliquer comment ? ! À l’heure actuelle, j’ai plutôt l’impression que le choix est de soit se démerder pour être dans le canot de sauvetage, soit de rester sur le pont du bateau qui coule et, musique ou pas, c’est quand même un peu chiant !
Ceci dit, même si le futur semble vêtu de 50 nuances de noir, et que plus d’un pourrait l’avoir violemment dans l’cul, il est exclu que je reste les bras ballants, sans au moins tenter de proposer quelques solutions quant aux divers sujets traités dans ce document.
À commencer par le noyau dur de la guerre ! Je ne vois qu’une solution au conflit israélo-palestinien. Alors que beaucoup souhaitent ou militent pour qu’il y ait la création d’un État palestinien accolé à Israël, je tacle cette idée car, qu’on ne se foute pas de ma gueule, elle a été bottée en touche plus d’une fois et ce n’est pas parce que la balle est au centre en ce moment-même qu’on doit souhaiter la reprise du match… Bref, il n’y a qu’une solution viable, c’est un seul État renommé pour le coup « Israël – Palestine », lequel serait donc à la fois juif et à la fois musulman ! Oh certes, il y aura des réticences de part & d’autre mais c’est là que l’arbitre, loin d’être impartial jusqu’à maintenant, siégeant à l’ONU et soutenu majoritairement par les peuples, on peut l’espérer, se devra d’IMPOSER la solution à ceux qui la réfutent. Le cas échéant, et par définition, il ne s’agira que des extrémistes des deux camps. Peu importe le scénario, il semble que ces sous-hommes continueraient leur guerre ; par conséquent leur élimination me semble inéluctable donc qu’ils aillent au diable ! On dit que ce n’est pas bien de souhaiter la mort, mais lorsque je vois de quoi sont capables les islamistes radicaux ou les sionistes les plus enragés, franchement, je n’ai aucune peine à les imaginer mourir sous un soleil de plomb !
Pour ce qui est du projet de l’unique nation européenne « United States of Europe », il devrait voir sa propre mort suite à la chute de la Grèce qui la propulsera hors de la structure européenne et de la monnaie Euro. S’en suivra la chute des autres pays du sud (Espagne, Portugal & Italie) ainsi que celle de la France. Malheureusement, nous ne sommes pas à l’abri de révolutions ultra-violentes avant même la phase finale de l’écroulement de l’Union Européenne. Il faut donc se préparer à cette éventualité. 
Revenons donc à nos contrées et mêmes à notre entourage. Que pouvons-nous faire pour nous préparer à d’éventuelles, voire de probables catastrophes, qu’elles soient économiques ou directement drapées de conflits violents ? En premier lieu, il faut se rattacher à des choses assez basiques mais de grande importance. La 1ère, les relations humaines, le partage. D’abord en termes de communication. Vous avez remarqué que rare est le choix de véritablement échanger des paroles avec un proche ou une personne qu’on ne connaît pas ? Nous sommes pour la plupart d’entre nous confinés dans notre intérieur, séparés de l’autre, soucieux d’abord, voire uniquement, de notre bien-être et celui des personnes qui nous sont les plus proches (conjoint, enfants, parents…) ; bref, noyés dans l’individualisme, lequel nous donne la sensation d’être dans une sorte de concurrence constante avec les autres, ce qui provoque par moment la colère, la haine ou encore le mépris issus d’un désespoir, d’un dégoût, de la peur ou même de jalousies diverses. Soyez les bienvenus dans le monde ultralibéral « à l’américaine » ! Il ne nous manque plus que le flingue à la maison pour vraiment tous nous craindre et nous détester ! Mais, ce n’est pas une fatalité ! On peut s’en sortir ! mais cela passe par la création de réseaux de proximité et d’un retour à notre culture profonde, une culture que je qualifierais de franco-latine : « l’engueulade au bistro » ! Cette hyperbole pour vous dire que nous devons échanger nos idées, nous exprimer, et pas uniquement de manière virtuelle via Facebook !, nous devons nous rapprocher ! Et quoi de mieux que de se retrouver au bistro le dimanche à 11 heures dans le but de refaire le monde, de jouer aux cartes, de rigoler, de s’engueuler parce qu’on n’est pas d’accord, bref, d’échanger avec des proches et avec des éloignés qui finiront par être proches grâce à ces échanges !
Grâce à cela, la création de réseaux de proximité sera possible. Et c’est par ce biais que nous pouvons maintenant aborder la question de la consommation de proximité. Ça vous débecte de savoir que la grande distribution gaspille en nourriture sur quelques mois de quoi nourrir la moitié l’Afrique pendant je ne sais combien de temps ? ! Ce n’est évidemment pas comme ça qu’il faut aborder la chose mais le fait est qu’il y a beaucoup trop de gaspillage de produits de consommation dans les pays industrialisés. On a atteint un niveau effarant, révoltant ! Et croyez-moi, je suis bien placé pour savoir étant moi-même salarié d’une multinationale qui gaspille encore beaucoup trop même si des efforts conséquents ont été faits ces dernières années. Mais bon, le fait est que les États n’ont pas mis suffisamment de pression sur le secteur de la grande distribution et sur ceux qui lui fournissent les produits à vendre ! C’est donc une des raisons pour (re)venir à une consommation plus intelligente, plus consciencieuse. Et cela implique une certaine proximité, dans le sens du petit magasin en bas de chez soi, du marché au village, de la ferme, etc. Le terme « proximité » n’ayant ici pas seulement une notion géographique, mais aussi celle de la nature du lieu. Mais bon, si on prend sa bagnole pour aller en grande surface, on peut la prendre pour aller chercher son poulet & ses œufs à la ferme, non ? D’autant plus que beaucoup d’agriculteurs, vignerons ou pêcheurs profitent déjà de ce changement de mentalité, car beaucoup de gens l’ont déjà mis en pratique, par l’optimisation de leur production & distribution tout en gardant la valeur artisanale et donc pas industrielle. Ajoutons à ce modèle de consommation une conscience quant aux déchets, organiques et non-organiques, et nous aurons fait un pas vers une vie plus saine et écologique. Et croyez-moi, je dois moi-même faire des efforts !
D’un point de vue économico-financier maintenant, imaginons le pire scenario : le système s’écroule et ne restera que la valeur matérielle, autrement dit la richesse réelle pour d’éventuels échanges. Je vous laisse donc réfléchir aux divers objets, matériaux qui ont de la valeur et en auront toujours. Si vous avez environ 100'000 francs d’économies à la banque, sachez en premier lieu qu’ils ne servent à rien, ils ne vous rapportent rien et il existe un risque vous n’en voyez pas un centime si le pire scénario devait arriver. Et si j’étais vous, je n’exclurais pas cette éventualité. Par conséquent, je vous conseillerais de les investir dans de la valeur réelle et éternelle en minimisant l’emprunt bancaire ; oui, car il faut bien que vous compreniez que l’achat d’un bien immobilier, car nous sommes dans un système de dettes, ou crédits si vous préférez, incite à l’emprunt bancaire et donc à l’endettement, et ceci pour une raison purement fiscale. Donc, si votre dette venait à être trop élevée et que le système financier (ou bancaire) venait à s’écrouler, eh bien il ne faut pas oublier que c’est la banque qui récupéra SON bien que vous n’avez pas fini de payer et dont vous n’avez de toute manière pas les moyens d’acquérir en intégralité. Le cas échéant, regardez ce qui s’est passé aux Etats-Unis ou en Espagne si vous voulez comprendre ce qu’il adviendrait de votre baraque… Donc, le mieux serait de limiter le montant de la dette soit en l’amortissant conséquemment sur ces 5 prochaines années, soit en ayant d’autres valeurs matérielles qui permettraient de couvrir le montant de la dette. C’est pourquoi, l’investissement dans les matériaux tels que l’argent, l’or, les pierres précieuses ainsi que les œuvres d’art (pour les plus riches) est pour ainsi dire incontournable ! Vous pouvez essayer de vendre votre I-phone dernière version en temps de grande crise économique mais il vous paiera tout juste un sandwich ! Et pour mentionner ne serait-ce que l’or, avez-vous remarqué toutes ces échoppes qui rachètent votre or (bijoux, pièces, etc.) ? Etonnant, non ? Assurez-vous de posséder de la vraie valeur !!
Pour le reste, je ne peux que vous conseiller de vous intéresser à la situation politique, géopolitique, économique et financière globale afin de comprendre un maximum de choses et de vous faire votre propre opinion… et de la partager ! Rassemblez vos proches et dites-leur d’en faire de même avec les leurs. Organisez-vous dans l’optique qu’au mieux ces prochaines années seront très difficiles économiquement et politiquement. Tenez-vous prêts ! Et si je devais avoir tort, alors je ferai profil bas et je promettrais de n’écrire que l’amour, les fleurs et les papillons et ne plus me préoccuper de la vie humaine que pour ses côtés positifs.
                                                                                                                                                                Le Patron
                                                                                                                                                                www.tagueule.ch

Sources.
Personnalités: Alain Soral, Pierre Jovanovic, Pierre-Yves Rougeyron, Olivier Delamarche, Philippe Béchade, Olivier Berruyer, Dieudonné M’bala M’bala, Marion Sigaut, Abby Martin, Max Keiser, Eric Zemmour, Jacques Sapir, Bernard Maris (paix à lui), Pierre Hillard, Etienne Chouard, François Hollande Asselineau.
Youtube / Dailymotion: Meta TV, RT (Russia Today) Max Keiser, Pierre Jovanovic La revue de presse, Media Investigation, Gérard Foucher, cercle de volontaires, les Econoclastes, Agence Info Libre, Media Investigation, Thinkerview.
Médias « mainstream »: RT (Russia Today), RTS, Euronews, Le Temps, BFM Business, 20minutes.ch, France 24, RTL, France Info, France Inter, Europe1, France TV (France 2,3,4,5), BFM TV, I-Télé, I24.
Et pour terminer, ma propre expérience de vie.


Mar04

vidéo: revue de presse spéciale ¨planche à billets¨

Categories // Chroniques, Visuel

Elle amène à la révolte et à la dictature selon Pierre Jovanovic

vidéo: revue de presse spéciale ¨planche à billets¨
Evidemment, lorsqu'on émet de la monnaie alors que celle-ci n'est basée sur aucune richesse réelle, cela revient à régler un achat avec du papier-cul... Il ne faut donc pas s'étonner d'être dans la merde!
Jan30

vidéo: pour en finir avec le communautarisme

Categories // Visuel, Autres

Dissolution & interdiction des organisations parasitaires

vidéo: pour en finir avec le communautarisme
Les organisations qui défendent des communautés autre que la seule & unique communauté nationale sont des parasites au bon fonctionnement de nos démocraties ! Elle n’ont aucune légitimité et donc pas lieu d’exister ! Si on s’oppose à la division au sein de nos peuples, alors il faut obtenir la dissolution & l’interdiction de toutes ces organisations politisées, ou alors que l’on fasse en sorte qu’elles soient officiellement affiliées à un (ou plusieurs) parti(s) politique(s) ou qu’elles forment un parti politique en soi. Sans quoi, les risques de conflits violents grandiront (regardez ce qu’est devenue la Franc !).


Jan16

vidéo: voeux & perspectives pour 2015

Categories // Visuel, Autres

Sans imaginer ce qui allait se passer…

vidéo: voeux & perspectives pour 2015
Eh oui, le « 11 septembre à la française » a eu lieu 1 jours après que cette vidéo soit postée sur Youtube… De quoi avoir les boules !
Nov24

vidéo : psychologie & sociologie dans Tagueule I

Categories // Visuel, Autres

psychologie du tatouage

vidéo : psychologie & sociologie dans Tagueule I
Si le tatouage peut être le reflet de l’âme, il peut aussi être le reflet de la bêtise !
Nov24

vidéo: revue de presse No20

Categories // Chroniques, Visuel

Avec, pour terminer, une question M. Eric Zemmour

vidéo: revue de presse No20
Nabilla vs. Pistorius, 0-0 !

W. Sagnol vs. la bien-pensance, 1-0 !

Le Patron vs. Eric Zemmour, 1-0 !
Online bookmaker the UK whbonus.webs.com William Hill
http://bigtheme.net/wordpress
Сачак/Ламперия Прочети тук